Christelle Montus Accueil

Christelle Montus by L. Egli

Parcours artistique

Née en 1973, Christelle Montus vit et travaille à Genève. Autodidacte, elle fait de sa passion un art. Elle développe depuis le début un art plastique abstrait. Ses huiles sur toile de grandes dimensions, ses installations, ses collages, ses saupoudrages, expriment sa quête du sens. Tombé du ciel, Soleil Noir, Cousu de fil...noir, Firmament, Abyme, Cyclothymie, Suite de Convergence, Série Noire, Rencontre, On prend l'métro, Constellation sont autant d'essais vers le futur. Dans l'art contemporain, la pensée et le discours jouent un rôle décisif. Or, cette réflexion n'est pas extérieure au travail, elle ne provient en aucun cas d'un autre lieu que la pratique elle-même, elle en émerge directement, comme une puissance implicite que contient déjà le travail lui-même.

Inspirée depuis son enfance par la vision nocturne du firmament étoilé, Christelle Montus ne cesse de rêver à ce que pourrait être une représentation artistique de l'Univers en expansion. Grâce à son travail pictural, elle a imaginé pouvoir symboliser ses visions cosmiques sur la toile. A la proposition de Joseph Farine, directeur artistique du laboratoire d'art contemporain Andata.Rıtorno à Genève, elle a réalisé in situ une œuvre éphémère couronnant sa recherche. Pour matérialiser sa vision du ciel, elle a utilisé les pigments et les paillettes. La couleur noire représentait le fond infini de l'univers. Dans ce décor brillaient les galaxies, les étoiles et les planètes, symbolisées par un saupoudrage de pigments et de paillettes aux teintes multiples.

Toujours au travers d'une œuvre éphémère réalisée in situ, Christelle Montus a projeté sa vision artistique de l'impact de la lumière solaire traversant Andata.Ritorno au solstice d'hiver à midi. Il s'est agi d'une peinture en négatif, où la lumière était noire sur les murs blancs. Dans cet oxymore Soleil Noir, se conjuguaient simultanément l'embrasement d'un plein soleil et l'aspiration d'un trou noir.

Encore chez Andata.Ritorno, Christelle Montus a entrepris d'habiller dans l'espace le pilier central de la galerie. L'œuvre éphémère développait entre le plafond et le sol un voile de fils noirs dont la trame convergeait vers le pied du pilier. Depuis l'infini sidéral, cette toile symbolique semblait focaliser sur le centre du monde l'innombrable multitude des rayons cosmiques. Christelle Montus était donc ici la couturière qui drapait le pilier de sa toison céleste.

Dernière corde à son arc, Christelle Montus crée une série de collages sur bois de tickets du métro parisien, chaque panneau se référant à une station. Fascinée par le mythe du Métropolitain de Paris, elle ne cesse de collectionner les tickets du métro parisien. Au fil des années, les couleurs changent, passant dernièrement du jaune au vert, au violet puis au blanc. Plonger dans le labyrinthe des bouches, des couloirs, des quais, des correspondances, c'est s'immerger dans un monde souterrain riche en sensations fortes. Sur des panneaux de 1.00 m par 1.00 m peints en noir, elle construit avec des tickets une figure abstraite, associée allégoriquement à une des stations. Chaque tableau porte donc un nom évocateur: Concorde, Louvre, Etoile, Nation, Bastille… Cet œuvre a été exposé au Beffroi de la Mairie du 1er arrondissement de la Ville de Paris.

Christelle Montus fait de sa pratique une recherche, se donnant les moyens pour développer un travail à la mesure de ses désirs, de ses attentes et de ses propres exigences.



"Essence et existence, imaginaire et réel, visible et invisible, la peinture brouille toutes nos catégories en déployant son univers onirique d'essences charnelles, de ressemblances efficaces, de significations muettes."

Maurice Merleau-Ponty
L'Oeil et l'Esprit



Liens

Wikipédia
Saatchi Online
LinkedIn
Andata.Ritorno 2012

Andata.Ritorno 2010
Andata.Ritorno 2007